Fin janvier 2021, le film Ceci n’est pas un complot est mis en ligne. Il veut démontrer la collusion entre gouvernement et media « mainstream » dans un traitement non démocratique de la pandémie Covid. Le film recueille un franc succès malgré que très rapidement erreurs et arrangements soient constatés. Au départ, ce site avait pour objectif de reprendre ces arrangements et d’inviter chacun à aiguiser son esprit critique. Mais une analyse plus précise de certaines séquences nous a amené à mettre à jour des pratiques pour le moins fort dérangeantes…

Bernard Crutzen et l’affiche du film

Après avoir passé du temps à vérifier toute une série d’informations inexactes, voyons maintenant la méthode C. Le réalisateur nous dit Je me suis nourri des textes et vidéos de nombreux journalistes indépendants, bloggeurs ou youtubeurs, parfois taxés de complotistes, qui ont effectué un travail remarquable et abondamment sourcé. Qu’en est-il en fait ?

Continue reading « La méthode C. »

Depuis quelques mois apparaissent, de manière de plus en plus visible, les liens existants entre discours anti-vax, anti-IVG, homophobe, etc.  Grâce à Bernard Crutzen, nous vous présentons ici un exemple extrême de ces inquiétantes convergences. Un exemple tellement extrême qu’il en paraît caricatural, voire irréel. Notre travail sur le film « Ceci n’est pas un Complot » nous a mené jusqu’à une curieuse Web TV suisse : KLA TV.

Continue reading « Anti-vax, anti-IVG, homophobe, complotiste, pro-Poutine, … Un bien curieux média lié à une secte »

Comme on a pu le voir dans nos articles précédents, le film « Ceci n’est pas un complot » recèle de nombreuses erreurs, des déclarations tronquées, va s’approvisionner sur des sites franchement complotistes… Mais en outre, il défend un narratif qui tient en une idée: Le qualificatif de « complotiste » ne serait là que pour discréditer les quelques courageux qui oseraient questionner le « discours officiel » diffusé par les « médias mainstram. ». Un narratif très proche de celui de Trump ou du Kremlin qui disent « Fake » à longueur de déclarations.  Voyons comment cela s’articule:

00:15:03 : Une série de personnages français défilent à l’écran : Jean-François Toussaint, Laurent Toubiana, Louis Fouché, Alexandra Henrion-Caude (et pas « Henrion-Claude »), Didier Raoult et Christian Perronne.

On entend alors un fragment de l’échange qui a eu lieu sur plateau de la chaîne française TMC, entre le Pr Christian Perronne et un journaliste.