Voir et analyser le film Ceci n’est pas un complot est une excellente occasion d’aiguiser l’esprit critique de chacun. Que penser de la narration, du montage, de la musique, des interventions (parfois sorties de leur contexte) ? Comment faire la part entre commentaires et faits? Comment vérifier les faits ? Comment,  effectivement,  partager certains constats, relever des manques, sans pour autant dériver ?

Bernard Crutzen et l’affiche de son film

00:15:03 : Une série de personnages français défilent à l’écran : Jean-François Toussaint, Laurent Toubiana, Louis Fouché, Alexandra Henrion-Caude (et pas « Henrion-Claude »), Didier Raoult et Christian Perronne.

On entend alors un fragment de l’échange qui a eu lieu sur plateau de la chaîne française TMC, entre le Pr Christian Perronne et un journaliste.

Penchons-nous sur une très brève séquence, 10 secondes à peine, à partir de 7:25. Nous entendons :  «En Italie, des médecins estiment que seul une minorité des décès en Lombardie doit être imputée au seul Covid.»

Simultanément, nous lisons à l’écran une traduction du titre de l’article de journal cité : «Bassettti : ‘Nous avons eu tort de compter les décès, même ceux qui ont une crise cardiaque avec un prélèvement positif ont été enregistrés comme étant morts du Covid.»

Dans un précédent article, nous avons traité une scène du film (vers 32:09) portant sur le JT de la RTBF du 9 mai 2020. En résumé, le réalisateur de «Ceci n’est pas un complot» prend un extrait du JT, le découpe et le remonte habilement pour fabriquer de toutes pièces une accusation de «fake-news».

Il faut savoir que le réalisateur avait déjà utilisé ce montage sur Facebook quelques mois avant la sortie du film, le 8 octobre 2020, afin de présenter son projet et de récolter des fonds :

Après avoir analysé de nombreux passages de « Ceci n’est pas un complot » (et c’est loin d’être fini!), il nous paraît intéressant de reprendre un article de Daniel Tanuro paru à la sortie du film et montrant en quoi cette production – bien qu’arborant un maquillage anti-système – rate le coche et, pire, ajoute de la confusion. Continue reading « Ceci n’est pas du confusionnisme »