13:56La déclaration de Great Barrington est signée par 40 000 professionnels de la santé. Ceux qui critiquent les mesures sont loin d’être des charlatans. C’est le gratin de la science mondiale. Des Prix Nobel, des anciens ministres ou directeurs de la santé, des députés… La fronde vient de Yale, Harvard, Standford, Barcelone, Carolinescamp, Oxford… La plupart relégués aux réseaux sociaux et aux médias alternatifs

Nous ne discuterons pas du nombre de signatures dans lesquelles on retrouva Mr Banana Rama (des petits plaisantins se glissent partout), ni du scientisme de certains experts présentés à l’écran.  Concentrons-nous sur trois points:

  1. La Déclaration de Barrington propose une approche compassionnelle visant à minimiser la mortalité et appelle à lever totalement les mesures de confinement pour les plus jeunes et les moins vulnérables afin qu’une immunité collective puisse se développer. Cette option (dont on a vu les résultats en Suède par exemple) revient ici de manière déguisée sous la dénomination de Protection Ciblée (Focused Protection).
  2. Cette déclaration a été parrainée par l’American Institute for Economic Research (AIER), groupe de réflexion libertarien, lié aux grandes entreprises (pétrolières notamment) et dont les déclarations décrivent systématiquement les risques du changement climatique comme mineurs et gérables.
  3. Très rapidement, la communauté scientifique condamna cette Déclaration tant pour des raisons pratiques que éthiques. Une page wikipedia reprend ces critiques. On retiendra notamment la réponse de 31 scientifiques (très vite largement cosignée) parue dans The Lancet sous la dénomination de John Snow Memorandum (en mémoire au au médecin du XIXe siècle considéré comme l’un des fondateurs de l’épidémiologie moderne). Ou encore, l’avis très clair de la Société allemande de Virologie ( traduit ici)

Veehem

 

MAJ du 29/03/21: Grompf nous invite à une lecture décalée de ce passage sur son compte Twitter

3 thoughts on “Le “gratin de la science mondiale” et la Déclaration de Barrington

Comments are closed.